Dernières publications

DHL : contre mauvaise fortune bon cœur

Deutsche Post DHL, ayant profité de la demande croissante de solutions d’e-commerce et express tout au long de la pandémie COVID -19, a annoncé mardi avoir atteint son meilleur bénéfice d’exploitation annuel 2020 de 5,7 milliards de dollars américains

Poussé par l’amélioration de sa performance financière, ayant réalisé un bénéfice net de 3,7 milliards de dollars américains, soit une augmentation de 14,4% par rapport à 2019. L’intégrateur et livreur de colis allemand s’attend à ce que la demande du commerce électronique reste un important moteur de rentabilité en 2021 et a fixé ses prévisions de bénéfice d’exploitation annuel à 6,66 milliards de dollars.
«Nous continuons de croître même sans les vents économiques favorables», a déclaré Frank Appel, PDG du groupe Deutsche Post DHL, dans le rapport annuel sur les résultats de la société. «Nos moteurs de croissance restent pleinement intacts, et se sont même renforcés, en particulier le boom mondial du commerce électronique.»

Par ailleurs, les résultats très positifs du groupe DHL font suite aux résultats annuels des concurrents européens Kuehne + Nagel et DSV.
Kuehne + Nagel a signalé une baisse de ses revenus et a terminé l’année avec un bénéfice net de 859 millions de dollars, en baisse de 1,4% d’une année sur l’autre, tandis que l’acquisition de Panalpina a aidé DSV à augmenter son chiffre d’affaires 2020 de 26% et à enregistrer un bénéfice net de 685 millions de dollars.
En volume, DHL est le plus grand transitaire de fret aérien au monde, avec K + N en deuxième position, aussi, K + N est le plus grand transitaire de fret maritime avec DHL en deuxième place. Quant à DSV , le groupe occupe le quatrième place du plus grand transport aérien et maritime.

Frénésie d’achats en ligne

Avec la flambée des achats en ligne gardant les consommateurs à l’écart des point de vente physiques, la forte concentration du groupe sur la livraison de colis a fait grimper les bénéfices dans les deux plus grands segments de service de commerce électronique de DHL.

La division express a enregistré une croissance de 35% du bénéfice d’exploitation par rapport à 2019, avec un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) atteignant 3,26 milliards de dollars grâce à une augmentation de 12% des revenus à 22,7 milliards de dollars. Quant au deuxième service, le segment de la poste et des colis Allemagne a terminé l’année en hausse de 29% à 1,89 milliard de dollars, avec une croissance des revenus de 6,9% à 19,5 milliards de dollars.

Le troisième segment de DHL aussi important que les deux précédents ,le transport mondial, a enregistré une croissance de 13% de l’EBIT d’une année sur l’autre à 701 millions de dollars et un chiffre d’affaires en hausse de 5,2% à 18,9 milliards de dollars.
Les solutions de commerce électronique sont passées d’une perte d’EBIT de 60 millions de dollars en 2019 à un bénéfice d’exploitation de 188 millions de dollars et à une croissance de 19,4% des revenus à 5,7 milliards de dollars.

Derrière les chiffres financiers, il y avait des améliorations en volume, du moins pour la division Express, qui a augmenté le nombre d’articles internationaux à durée déterminée transportés au cours de l’année de 9% à un peu plus de 1 million, les articles nationaux allemands à durée définie augmentant de 15,5% à 615 000.

Pour l’unité d’expédition, le volume de fret aérien et maritime a diminué en 2020 par rapport à l’année précédente. Le fret aérien a reculé de 12% à 2,97 millions de tonnes, tandis que le fret maritime a reculé de 11% à 2,86 millions d’EVP.

Quoique les taux de fret aérien sont restés élevés depuis que les interdictions de voyager en février 2020 ont anéanti la plupart des capacités long-courriers et enlevé la moitié de l’espace de fret disponible du marché, la baisse du volume dans les deux modes s’est accompagnée d’une augmentation de 28% des revenus de fret aérien de DHL Global Forwarding pour l’année, ce qui a plus que compensé la baisse.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*