Dernières publications

Hausse de plus de 11% du trafic portuaire en 2019

Le transbordement booste les volumes

nouvelle-zone-export-de-tanger-med

Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, les ports du Maroc ont globalement amélioré leurs performances opérationnelles en 2019. Le trafic portuaire s’est établi à 153,1 millions de tonnes, en hausse de 11,3%.

Cette hausse du rendement s’explique par l’accroissement aussi bien du volume du transbordement (+32,9%) que des importations (+6,9%) et du cabotage (+0,8%). Le volume des exportations a toutefois connu une légère contraction (-1,1%).

Il faut noter que la répartition de ce trafic reste marquée par une prédominance des importations qui ont représenté 41% du trafic global, suivies par 31,3% pour le transbordement, 24% pour les exportations et 3,6% pour le cabotage. Cependant, le trafic global 2009-2019 des importations, des exportations et du transbordement est passé d’environ 70 millions de tonnes en 2009 à 150 millions de tonnes en 2019. Une ventilation des données montre que les importations se sont établies au titre de 2019 à 62,9 millions de tonnes. Les exportations, pour leur part, ont atteint en 2019 un volume de 36,8 millions de tonnes (-1,1%), principalement soutenues par le phosphate brut (9,6 millions de tonnes/-13,9%), les engrais (8,7 millions de tonnes/+6%), l’acide phosphorique (3,9 millions de tonnes/+3,7%), les conteneurs (4,8 millions de tonnes/+1,2%) et le clinker (1,1 million de tonnes/-28%).

Les ports marocains ont vu transiter 5,32 millions de passagers en 2019, soit une diminution (-1,1%) par rapport à 2018. Les ports du détroit de Gibraltar (Tanger Med et Tanger ville) ont traité plus de 83% de ce trafic.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*