Dernières publications

Laâyoune accueille la 4ème Conférence Internationale sur la Gestion de l’Eau en Zones Arides

Des experts nationaux et internationaux se réunissent pour discuter de la gestion intégrée des ressources en eau dans les zones arides.

 

La 4ème Conférence Internationale sur la Gestion Intégrée des Ressources en Eau dans les Zones Arides a été inaugurée à Laâyoune, réunissant chercheurs, experts et universitaires pour débattre des défis et des solutions liés à l’eau dans les zones arides.

Organisée par le comité marocain de l’Association Internationale des Hydrogéologues et l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab, cette conférence vise à promouvoir la recherche scientifique en collaboration avec les professionnels du secteur. Elle offre une plateforme pour le débat et l’échange d’expériences entre les acteurs nationaux et internationaux sur le thème crucial de l’eau dans les zones arides.

Sous le thème “La gestion participative des ressources en eau dans les zones arides”, les participants examineront les méthodologies adaptées à l’exploitation optimale et à la gestion durable des ressources en eau. La conférence se prolongera jusqu’au 25 novembre, permettant aux acteurs de l’eau de discuter des enjeux cruciaux liés à la croissance démographique et aux impacts du changement climatique.

Le chargé de mission auprès de la Direction de la recherche et de la planification de l’eau au ministère de l’Equipement et de l’Eau, Moulay Driss Hasnaoui, a souligné les importantes évolutions positives de la politique de l’eau au Maroc. Il a mis en avant le Plan national de l’eau, un projet sur 30 ans, visant à accompagner la croissance économique par le développement de l’offre en eau, l’utilisation des ressources non conventionnelles et l’application de normes strictes.

Bouabid El Mansouri, président du comité marocain de l’Association Internationale des Hydrogéologues, a mis en avant les réformes institutionnelles récentes au Maroc. Il a souligné la nécessité d’une approche intégrée et participative pour garantir la gouvernance des ressources en eau.

Le directeur de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab, Sidi Mokhtar El Kanti, a souligné l’importance d’une approche participative et intégrée dans la gestion des ressources en eau. Il a mentionné la signature prochaine de conventions de partenariat avec des institutions éducatives pour encourager la recherche scientifique.

La conférence couvrira des sessions thématiques telles que “Les ressources en eau et changements climatiques”, “Aquifères côtiers, qualité, diagnostic et monitoring”, et “Economie de l’eau en agriculture”. Des ateliers dédiés à la protection et la gestion des ressources hydriques sont également prévus, renforçant l’importance de l’éducation dans le domaine.

En marge des discussions, des visites de terrain sont programmées, mettant en avant les projets hydrauliques de Laâyoune, dont la station de dessalement de l’eau de mer et le chantier de forage profond. Des stands professionnels regroupant des bureaux d’études et des entreprises spécialisées dans les ressources hydriques seront également présents au hall du palais des congrès.

La cérémonie d’ouverture a réuni des personnalités importantes, notamment le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, le gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, et le président du Conseil régional, Hamdi Ould Errachid, ainsi que des chefs de services extérieurs et d’élus